Reconnaissance territoriale

 

Le bureau de l’ACM sont situés à Ottawa, en Ontario. L’ACM reconnaît que les Algonquins sont les gardiens et défenseurs traditionnels du bassin hydrographique de la rivière des Outaouais et de ses affluents. Nous saluons leur longue tradition d’accueil dont ont bénéficié de nombreuses nations dans ce magnifique territoire et nous nous engageons à défendre et à promouvoir la voix et les valeurs de notre nation hôte.

L’ACM tient à témoigner son respect et sa gratitude à toutes les Premières Nations de l’Île de la Tortue, également connue sous le nom d’Amérique du Nord. La réparation des torts causés aux Premières Nations et au territoire par les colons et la colonisation, dans le passé jusqu’à ce jour, ne peut commencer qu’une fois que nous avons pris conscience de notre histoire et des mesures à prendre pour amorcer le cheminement vers la réconciliation.

Notre communauté a non seulement la responsabilité d’assurer l’intendance des terres sur lesquelles nous vivons et travaillons, mais aussi de le faire en harmonie avec tous les peuples. L’ACM demande à tous ses membres de prendre connaissance de l’histoire du territoire et de la région où ils vivent et travaillent.

Figure 1 : Carte du territoire de la Nation Anishnabek en Ontario (source : https://www.anishinabek.ca/)

Figure 1 : Carte du territoire de la Nation Anishnabek en Ontario (source : https://www.anishinabek.ca/)

 

 

Figure 2 : Carte du corridor de commerce ojibwé, années 1760 (Source: https://project.geo.msu.edu/geogmich/ojibwe.html)

Figure 2 : Carte du corridor de commerce ojibwé, années 1760 (Source: https://project.geo.msu.edu/geogmich/ojibwe.html)

Sources :

Anishnabek Nation – Union of Ontario Indians

Michigan State University – Department of Geography, Environment, and Spatial Sciences

Native Land Digital