Reconstruire la résilience : musicothérapie auprès des réfugiés

Points importants tirés d’une recherche récente concernant les bienfaits de la musicothérapie auprès des réfugiés

Dans l’article « How Music Therapy Can Help Rebuild the Loves of Refugees (les façons par lesquelles la musicothérapie contribue à reconstruire l’amour des réfugiés) », Elizabeth Coombes réfléchit sur la valeur de la musicothérapie en tant que forme de soutien psychologique auprès des réfugiés qui se remettent de traumatismes associés avec la fuite de leur patrie en tant que réfugiés. En se basant sur sa recherche et son travail avec des réfugiés originaires du Pakistan, de Syrie, Albanie et Égypte, elle nous parle des difficultés émotionnelles, mentales et sociales rencontrées par les réfugiés qui ont à faire face à leurs expériences traumatisantes. Elle nous décrit aussi l’espoir et les voies de guérison offerts par la musicothérapie. 
De plus, Coombes discute des façons par lesquelles la musicothérapie utilise la capacité de la musique à surpasser les barrières langagières avec lesquelles les réfugiés se heurtent souvent afin d’établir un environnement où ils se sentent en sécurité et où ils peuvent vivre un sens d’interaction avec les autres. Selon Coombes, la musicothérapie peut aussi créer un sens de familiarité et susciter des souvenirs positifs en les réconfortant et les aidant à faire face à l’anxiété présente dans leur nouvelle vie. Pour en lire davantage sur la recherche de Coombes, vous pouvez accéder à l’article complet ici.

Publié : 26 janvier 2024