La musique comme outil : l’utilisation de la musicothérapie pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique

Aperçus tirés d’une étude de cas d’un individu atteint du syndrome de stress post-traumatique complexe 

Que pouvez-vous faire lorsque vous êtes accablé par votre traumatisme et que le fait d’en parler vous semble futile ? Pour Ali, patient d’un hôpital psychiatrique atteint du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) complexe, la réponse est : la musique. À travers la liberté de l’improvisation, de créer sa propre musique ainsi que de s’exprimer par la musique, Ali peut parler de ses sentiments et de l’histoire de son traumatisme sans utiliser de mots. En créant de la musique avec son musicothérapeute, Ali a fait l’expérience du réconfort et il a amélioré sa capacité à interagir avec les autres ainsi qu’à aussi mieux gérer ses émotions. 
Les musicothérapeutes Oda Dypvik Bjørke et Bolette Daniels Beck nous partagent ces faits dans leur rapport de recherche, parmi les autres résultats, après une participation de Ali à des séances de musicothérapie. En plus de décrire les bienfaits de la musicothérapie pour Ali, cette étude de cas nous offre un compte-rendu détaillé de la complexité du SSPT et des raisons qui font de la musicothérapie une option de traitement appropriée pour le SSPT complexe. Ces faits fournissent une base pour de la recherche future en musicothérapie auprès de personnes qui vivent des événements traumatiques. Pour l’article complet, cliquez ici.

Publié : 26 janvier 2024