Gérer le traumatisme en tant que musicothérapeute

Réflexions d’une musicothérapeute canadienne sur la gestion des traumatismes personnels et le travail comme musicothérapeute 

« La plupart des gens vivront un traumatisme quelconque à un moment de leur vie » affirme la musicothérapeute canadienne Heidi Flynn. Personne n’est immunisé à l’expérience d’un traumatisme y compris les musicothérapeutes. Néanmoins, comment un musicothérapeute travaille-t-il de façon sécuritaire et efficace auprès de ses clients tout en essayant de faire face à son propre traumatisme ? Cette question sert de base à la présentation de Flynn lors du Congrès mondial de musicothérapie 2023. Les personnes qui n’ont pu assister à la conférence ou qui espèrent revoir la présentation peuvent visionner un résumé de la réponse à cette question, offert par Flynn dans les actes du congrès de la fédération mondiale de musicothérapie.  
Flynn suggère que prendre soin de soi et prendre des décisions éthiques sont deux actions qui sont essentielles lorsque vous travaillez comme musicothérapeute et que vous vivez avec un traumatisme. De plus, elle décrit les étapes que les musicothérapeutes doivent prendre dans chacun de ces domaines pour qu’ils puissent non seulement travailler de façon efficace, mais devenir de meilleurs musicothérapeutes tout en reconnaissant l’impact de leur traumatisme sur leur travail. L’article complet est offert sur ce lien, pages 169-170.

Publié : 26 janvier 2024