« Chaque séance était plus facile que la précédente »

Exploration des émotions et du lien social dans un groupe de musicothérapie auprès d’individus vivant avec des troubles alimentaires

Pour les personnes vivant avec des troubles alimentaires, un des symptômes principaux est la difficulté à maîtriser les émotions. Est-ce que la musicothérapie peut améliorer la maîtrise des émotions auprès des personnes vivant avec des troubles alimentaires ? C’est sur cette question que musicothérapeutes et chercheurs se sont penchés dans leur étude « The Impact of Group Music Therapy for Individuals with Eating Disorders (L’impact de séances de musicothérapie de groupe auprès de personnes vivant avec des troubles alimentaires) ». Dans cette étude, 21 personnes vivant avec des troubles alimentaires ont participé à des séances de groupe hebdomadaires en musicothérapie pendant quatre semaines, dans un centre de traitement en résidence pour personnes atteintes de troubles alimentaires. Pendant les séances, la participation des membres du groupe se faisait par le chant, l’improvisation musicale et la percussion. Les membres ont aussi participé à des séances de musique et pleine conscience ainsi qu’à des interventions en art et musique. À la fin des séances, les participants ont affirmé avoir une meilleure capacité de maîtrise de leurs émotions. De plus, des mesures quantitatives ont montré que les participants ont vécu davantage d’expression émotionnelle et moins d’affects négatifs après leur participation à l’étude. Pour avoir le rapport de recherche complet qui comprend les impacts de la musicothérapie sur le sens du lien social des participants ainsi que des enregistrements audio d’extraits musicaux provenant des séances, cliquez ici.

Publié : 26 janvier 2024